Avatar de MotionPoint

MotionPoint

23 janvier 2015

300 millions d'indiens sont désormais en ligne mais les 2/3 d'entre eux ne reçoivent pas le service adéquat


L'Inde dispose de la deuxième plus grande communauté en ligne au monde, mais deux tiers de ces consommateurs ne savent pas lire la majorité des contenus en ligne. Mais il existe une solution...

Avatar de MotionPoint

MotionPoint

23 janvier 2015

Le taux d'adoption d'Internet en Inde est époustouflant. Selon les statistiques publiées récemment par l'Internet & Mobile Association of India, au cours des deux dernières années, 100 millions d'indiens supplémentaires ont commencé à utiliser Internet, ce qui porte la population totale en ligne du pays à 302 millions. L'Inde possède désormais la deuxième plus grande population en ligne au monde. (La Chine occupe la 1re place).

Ce marché en croissance pose cependant un gros problème. Presque tous les sites Web du monde qui s'adressent à ces citoyens sont en anglais. Mais les deux tiers de ces consommateurs ne savent pas lire l'anglais. Le nombre d'Indiens ne recevant pas de service adéquat en ligne se situe désormais dans les centaines de millions.

Très vite, « l'Inde va atteindre les 500 millions d'internautes », a déclaré une source à Bloomberg Businessweek, « mais 300 millions d'entre eux ne parleront pas anglais couramment. »

Les indiens de la classe moyenne des milieux urbains parlent anglais, mais la plupart des citoyens indiens ne parlent et ne lisent que des langues régionales comme l'hindi. Pour toucher et communiquer effectivement avec ce marché prospère (et de plus en plus influent), les entreprises doivent créer des expériences en ligne localisées dans les langues que les habitants de l'inde parlent.

Les entreprises internationales avisées prennent des mesures pour construire des sites Web localisés destinés au marché indien. Qu'en est-il du vôtre ? La plateforme de MotionPoint aide les entreprises à se connecter avec succès sur de nouveaux marchés internationaux dans la langue de leur choix. Ces langues comprennent notamment l'hindi, le tamil et le gujarati.

Pour en savoir plus sur les défis auxquels les indiens non-anglophones doivent désormais faire face en ligne, consultez cet article de Bloomberg Businessweek.

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous pour les recevoir dans votre boîte de réception
Articles recommandés
 

La plateforme de mondialisation professionnelle n°1 au monde

Nous contacter