Les disparités du prix de l'iPhone dans le monde
 
Avatar de Chris HutchinsPar : Chris Hutchins
07 septembre 2016

Les disparités du prix de l'iPhone dans le monde

Découvrez pourquoi le nouvel iPhone 7 coûte davantage sur certains marchés internationaux que sur d'autres, et comment offrir des options en faveur des clients sur vos sites Web internationaux.

 

L'attente est enfin terminée pour les fans de gadgets technologiques et de smartphones du monde entier : les nouvelles fonctions et caractéristiques de l'iPhone 7 d'Apple ont été annoncées aujourd'hui sous les hourras des internautes. (Mais avec aussi quelques railleries.)

Les Américains ont de quoi se réjouir puisque c'est dans leur pays que le prix des iPhone est au plus bas. Les clients du reste du monde ont moins de chance.

D'un pays à l'autre, il existe de grandes disparités entre les prix des iPhone. Par exemple, les clients d'Indonésie et de Suède devront débourser beaucoup plus pour un iPhone 6 que les Américains. Ce chiffre est néanmoins inférieur à ce que vous devrez dépenser au Brésil : 931 $ contre 598 $ aux Etats-Unis. Pour les amateurs de statistiques, cela fait une différence de 56 %.

Pourquoi ces différences de prix ?

Comment se fait-il que le prix des iPhone varie autant d'un pays à un autre ? Dans le passé, Apple s'est vu accusé de discrimination par les prix, même si ces accusations se sont apaisées au cours des dernières années. (Toutefois, personne ne conteste le fait qu'Apple dégage autant de profit que possible de la vente de ses appareils.)

En fait, selon les chiffres du Forum économique mondial, le coût d'un iPhone au Brésil a considérablement baissé depuis cinq ans. L'année dernière, un Brésilien devait débourser une somme pour le moins conséquente puisque ce même iPhone 6 coûtait à l'époque 1 250 $. La raison principale de cet écart est le crédit monétaire de 10 % de la devise brésilienne face au dollar.

Comme le remarquait en mai un journaliste de Cult of Mac, « (L)a fluctuation de tarif de l'iPhone n'est pas simplement liée à l'appât du gain d'Apple : les hausses et les baisses de prix sont aussi liées aux taux de change, aux taxes d'importation, aux taxes régionales et dans certains cas, à des réglementations apparemment étrangères à la question du prix, comme les taxes sur la copie privée. »

C'est ce qui se passe en Allemagne. Dans ce pays, les téléphones et les tablettes Apple sont plus chers en raison d'un « accord unique signé par les associations professionnelles avec les détenteurs de droits afin de couvrir les "copies privées" sur votre iPhone ou iPad, » expliquait Cult of Mac en janvier. Le coût supplémentaire vise à compenser les pertes financières des détenteurs de droits de reproduction en raison notamment du piratage des contenus numériques. Les clients allemands doivent de fait payer quelques euros de plus, qu'ils aient piraté des chansons sur leur iPhone ou pas.

Et la fluctuation des devises est rarement un avantage. En septembre dernier, le prix de l'iPhone en France a atteint des sommets en raison de la baisse de l'euro. A cette date, le prix d'un iPhone d'entrée de gamme coûtait 30 % de plus que le même modèle aux Etats-Unis. Et les clients allemands ont ressenti le même niveau de hausse. Au Royaume-Uni, les clients payaient près de 185 $ de plus que pour le même appareil déverrouillé disponible aux Etats-Unis.

Les perceptions des clients (et les prix affichés des produits) sont également soumis à l'influence des taxes. Les prix aux Royaume-Uni et dans d'autres pays tiennent compte des taxes commerciales, alors que ce n'est pas le cas aux Etats-Unis et au Canada, ce qui rend les prix affichés plus attractifs. L'an dernier, le niveau élevé du dollar américain a aussi provoqué des hausses de prix au Canada et en Australie.

En clair, « Apple ne fait pas 30 % de chiffre d'affaires sur un iPhone en France par rapport aux Etats-Unis, » expliquait The Telegraph l'année dernière, « en raison de la différence de prix liée aux taxes. »

D'ailleurs, comme le conseillait The Telegraph à ses lecteurs, « il n'est pas nécessaire d'acheter votre iPhone lors de votre prochain séjour en Amérique. Même si vous êtes dans un Etat qui n'applique aucune taxe commerciale, vous devrez payer la TVA en rentrant au Royaume-Uni. »

Cette taxe à la valeur ajoutée est très élevée en Europe : cela va d'environ 20 % en Allemagne jusqu'à 25 % en Hongrie, soulignait PhoneArena en début d'année.

Apple contrôle les ventes

Les forums Internet regorgent de clients des quatre coins du monde qui souhaiteraient acheter un iPhone à bas prix sur la boutique en ligne d'Apple aux Etats-Unis. Le problème, c'est que la boutique américaine d'Apple n'expédie pas ses produits vers les adresses situées en dehors des Etats-Unis. De plus, il est interdit aux particuliers « d'exporter des produits achetés en ligne auprès d'Apple, » prévient l'entreprise.

Les clients basés aux Etats-Unis peuvent néanmoins utiliser le site américain d'Apple pour acheter un iPhone qu'ils souhaitent offrir et envoyer à leurs amis dans d'autres pays, comme le Mexique, ainsi qu'une douzaine de pays d'Europe et quatre pays d'Asie : l'Indonésie, la Malaisie, les Philippines et la Thaïlande.

Mais tout le monde n'a pas d'amis américains prêts à faire cela, ni d'amis dans les pays de la liste que nous venons d'énoncer. Ces clients mettent souvent au point des techniques astucieuses pour acheter les nouveaux iPhone déverrouillés aux Etats-Unis, notamment par le biais de tiers comme eBay, et se les font envoyer dans leurs pays. Pour fonctionner dans ces pays étrangers, ces iPhone doivent être déverrouillés et ne doivent pas être associés à un opérateur téléphonique local.

Les services d'envoi de colis comme MyUS proposent des conseils pour réaliser l'opération. « Même en ajoutant les frais de port internationaux, acheter un iPhone directement aux Etats-Unis revient souvent beaucoup moins cher, » signalait récemment MyUs.

Des solutions pour les clients

Nous avons récemment publié un article de blog sur la manière dont les entreprises européennes, face à la montée des critiques du geoblocking, une pratique courante utilisée par les entreprises pour limiter l'accès à leurs sites Web internationaux en fonction de la localisation géographique des utilisateurs, peuvent contrôler ces tarifs géolocalisés avec des solutions en faveur des clients.

Les entreprises de tous les continents et de tous les secteurs peuvent bénéficier de ce conseil. En s'appuyant sur la traduction des sites Web et les technologies spécifiques utilisées par MotionPoint, les entreprises en plein développement peuvent offrir à leurs clients basés à l'étranger des solutions qui vont générer engagement et revenus. Parmi ces solutions :

  • D'abord, les entreprises qui proposent des traductions de leurs sites Web dans les langues locales vont attirer davantage d'intérêt de la part des clients que les sites uniquement publiés en anglais.
  • En traduisant non seulement le contenu du site, mais également d'autres éléments essentiels comme les URL et le plan du site, et en utilisant la bonne balise linguistique « hreflang » pour les moteurs de recherche, le trafic organique augmente de manière spectaculaire.
  • Utiliser les optimisations propres à améliorer l'expérience utilisateur sur le site pour les clients internationaux va permettre d'encourager les clients à rester et à acheter sur le site. De telles localisations peuvent être utilisées pour créer des campagnes efficaces, présenter les catalogues de chaque marché et plus encore.

Des solutions de traduction évolutives aux technologies de renforcement de trafic et d'engagement, la plateforme de MotionPoint permet aux entreprises d'augmenter intelligemment le trafic transfrontalier et les ventes à travers la planète, quels que soient les produits vendus (articles de mode, vols internationaux ou iPhone).

Contactez-nous pour en savoir plus.

 

Chris Hutchins

Spécialiste en communications de marketing

Chris Hutchins participe à la production de supports marketing et commerciaux pour MotionPoint.

 

A propos de MotionPoint

MotionPoint aide les marques de renommée mondiale à se développer en attirant et en enrichissant la vie de nouveaux clients sur les marchés du monde entier.

Bien au-delà du service de traduction de sites Web le plus fluide au monde, la plateforme clé en main de MotionPoint combine une technologie innovante, un service de gros fichiers, un service de traduction hors-pair et une expertise poussée en marketing international. L'approche de MotionPoint garantit la qualité, la sécurité et l'évolutivité nécessaires pour réussir dans un marché mondial toujours plus concurrentiel, que ce soit en ligne et hors ligne.

 

La plateforme de mondialisation professionnelle n°1 au monde

Nous contacter