Google Translate est-il mauvais pour le SEO international ?

De manière ironique, la solution de traduction automatique est défaillante dans un domaine critique : l'optimisation des moteurs de recherche.

Avatar de Craig Witt
Craig Witt

21 juin 2018

LECTURE 3 MIN

Google Translate semble être un outil pratique pour la traduction de contenus. Après tout, il est gratuit, accessible et créé par l'un des géants d'Internet.

Pourtant, de manière ironique, les solutions de traduction automatique de Google faiblissent dans un domaine particulier : l'optimisation des moteurs de recherche (SEO).

Vous connaissez déjà l'importance du SEO pour votre site d'origine, mais il est également important, voire encore plus important, si vous créez des sites multilingues sur les marchés internationaux. Vous avez besoin que vos produits, services et messages soient découverts. Il est donc essentiel que votre contenu traduit puisse être identifié d'abord par les moteurs de recherche.

Alors, pourquoi Google Translate ne suffit pas ?

Les défauts d'un contenu traduit automatiquement

Les propres critères de qualité de Google pénalisent les référencements des moteurs de recherche des sites Web qui utilisent un contenu automatisé. Cela concerne « un texte traduit par un outil automatique sans intervention ou curation de contenu humaine avant publication, » annonce Google. Par définition, cela concerne aussi Google Translate.

Ainsi, si vous utilisez une solution de traduction automatique seule pour proposer des contenus multilingues sur votre site, vous courez le risque que ce soit Google lui-même qui pénalise votre site pour avoir utilisé cette méthode. Le référencement inférieur des moteurs de recherche peut être handicapant pour les entreprises qui cherchent à installer la crédibilité et la présence de leur marque sur de nouveaux marchés mondiaux encore inconnus.

L'absence d'une architecture de localisation claire

Google a aussi des exigences très strictes en matière d'architecture de sites Web. Cela inclut les sites Web localisés ou traduits.

Ils doivent être clairs pour vos visiteurs (et tous les moteurs de recherche) pour montrer comment votre contenu localisé est structuré, et qu'il soit simple à trouver, facile à comprendre et que la navigation reste intuitive.

Le problème est le suivant : les traductions automatiques comme Google Translate peuvent rendre ces missions difficiles parce qu'elles ne créent pas vraiment un « accueil » pour le contenu traduit sur votre site. En remplaçant de manière basique votre contenu existant par les mots traduits, les traducteurs automatiques empêchent de créer des architectures et des plans de site clairs pour les contenus en plusieurs langues.

Ceci peut tromper les moteurs de recherche et votre contenu ne sera pas indexé, référencé ou affiché dans les résultats de recherche.

Qualité de la traduction

Les moteurs de recherche ont évolué et c'est aussi le cas des normes en matière d'authenticité et de qualité du contenu.

Aujourd'hui, répéter simplement les mêmes mots clés fréquemment peut affecter vos référencements sur les moteurs de recherche. Google et les autres moteurs de recherche récompensent un contenu pertinent et apprécié par les visiteurs qui interagissent avec ce contenu.

Vous avez consacré beaucoup de temps et d'argent à créer un contenu de qualité pour votre site. Ce dernier répond aux questions des clients, leur fournit des informations et des conseils et il est personnalisé pour répondre à leurs besoins.

Mais s'appuyer sur une traduction automatique pour présenter ce contenu soigneusement élaboré dans d'autres langues peut immédiatement court-circuiter cet investissement. La traduction automatique est notoirement connue pour être artificielle et robotique, voire tout simplement inexacte. Elle est souvent grammaticalement fausse et elle se révèle faible en termes de tonalité, de personnalité, ainsi que dans l'expression des nuances d'une marque, ces détails qui ont un effet déterminant sur un public international.

Si le contenu ne sonne pas bien, le public ne cliquera pas ou quittera le site. Cela affecte inévitablement les référencements sur les moteurs de recherche et la performance SEO globale, faisant ainsi obstacle à votre capacité à trouver de nouvelles audiences dans le monde.

Traduire autrement

Heureusement, il existe des moyens plus efficaces que les solutions de traduction automatique pour traduire votre site Web au profit des publics internationaux et ceux-ci peuvent préserver l'optimisation pour les moteurs de recherche, durement acquise, sur les marchés mondiaux.

Recherchez des partenaires qui offrent l'efficacité de la traduction automatique en même temps que les niveaux de qualité et la personnalisation que peuvent apporter des linguistes humains. De plus, vous avez besoin d'une solution qui :

  • Permette de fluidifier le processus de traduction de A à Z
  • Elimine la charge de travail et de maintenance pour vos équipes
  • Et optimise votre contenu traduit pour qu'il soit visible auprès des moteurs de recherche locaux et mondiaux afin de capter l'attention des publics visés

L'investissement consenti pour votre site Web et votre stratégie SEO est conséquent et mérite une solution de traduction qui lui rende justice.

Avatar de Craig Witt
Craig Witt

21 juin 2018

LECTURE 3 MIN