Avatar de MotionPoint

MotionPoint

01 avril 2016

MotionPoint évoque l'apparition d'une nouvelle taxe chinoise dans le Wall Street Journal


Notre vice-président directeur précise le contexte de l'offre et de la demande.

Avatar de MotionPoint

MotionPoint

01 avril 2016

Un responsable de MotionPoint a récemment livré les perspectives de l'entreprise dans le cadre de la section « rapport logistique » du Wall Street Journal, à propos d'un nouveau système fiscal chinois.

Les e-commerçants spécialisés dans le e-commerce transfrontalier (et leurs clients chinois) pourraient bientôt subir une pression fiscale liée à l'augmentation d'une « taxe sur les colis » concernant les produits étrangers envoyés par des spécialistes du e-commerce basés à l'étranger, explique l'article.

Cette augmentation et d'autres mesures (comme la livraison directe de biens étrangers aux consommateurs chinois désormais soumise à des frais et taxes supplémentaires) prendront effet le vendredi 8 avril.

Certes, ces mesures visent à créer un effet de parité entre les tarifs des produits domestiques et étrangers, mais il est clair qu'elles réduiront une partie de la demande pour les produits du e-commerce étranger, explique Charles Whiteman (de MotionPoint) au Wall Street Journal.

Pourtant, cette baisse de la demande pourrait être modeste, notamment en ce qui concerne les produits occidentaux de luxe, explique le vice-président directeur de la relation clients de MotionPoint.

En effet, les clients chinois préfèrent depuis longtemps payer plus pour certains produits occidentaux comme le lait maternisé ou les produits pour bébés, un phénomène que nous avions évoqué en novembre dernier (et qui, selon nous, va se poursuivre dans les années à venir).

Lire l'article complet du Wall Street Journal

 

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous pour les recevoir dans votre boîte de réception
Articles recommandés