La traduction de sites Web : des coûts imprévus (1re partie)

Les dépenses imprévues, souvent générées par des technologies et des processus aux capacités insuffisantes, peuvent mettre en péril votre projet de traduction de sites Web.

Avatar de Craig Witt
Craig Witt

09 juillet 2018

LECTURE 3 MIN

Payer une agence pour traduire un site Web au profit des clients internationaux n'est que la première étape de votre investissement dans le cadre de vos activités numériques mondiales. Mais ce sont les coûts imprévus qui peuvent être douloureux.

Les coûts imprévus associés à l'assurance qualité, la coordination, la formation, la gestion des technologies, la supervision des fournisseurs et autres peuvent rapidement augmenter et mettre votre budget en péril. Ceci peut aller jusqu'à vous forcer à mettre votre projet en attente, voire à le faire tout bonnement capoter.

Lire la suite afin de découvrir ces pièges potentiels et comment les éviter. Ceci est la première partie d'une série en deux épisodes. La deuxième partie sera publiée dans le courant de la semaine.

Les enjeux et les risques

Le premier coût imprévu de la localisation des sites Web est toujours lié à la traduction du contenu. Pour délivrer des traductions précises et authentiques, vos linguistes doivent être attentifs aux nombreux détails : message institutionnel, branding, tonalité, pertinence culturelle et cohérence. Ces nuances sont très importantes pour la clientèle mondiale.

Vient ensuite la portée de la traduction. Lorsque vous définirez votre stratégie et votre budget, prendrez-vous en compte tout le contenu traduisible de votre site Web ? Au-delà du texte, vous devrez traduire les images contenant du texte, les graphiques, tableaux, métadonnées, applications tierces, formulaires, etc. Il y a beaucoup plus de contenus que vous l'imaginez.

De plus, le processus requis pour traduire, lancer et gérer votre site Web est complexe et prend beaucoup de temps. Il pourrait également requérir l'assistance d'autres services au sein de votre entreprise. La technologie entre également en jeu, notamment si vous prévoyez d'intégrer les traductions à votre modèle de CMS.

Enfin, il existe une tâche continue consistant à identifier et à traduire tout nouveau contenu ou changement en vue de maintenir le site à jour. Pour les équipes en interne, ce processus complexe est sujet à erreur, ce qui conduit à des contenus non traduits sur vos sites Web localisés. C'est un élément de rejet pour la clientèle.

Ces défis mettent en lumière un nombre de coûts qui affectent votre budget et votre entreprise :

  • Coûts pour votre marque et réputation
  • Coûts de main-d'œuvre
  • Coûts des flux de traduction
  • Coûts d'une traduction complète
  • Coûts de coordination

Découvrons plus en détail ces coûts imprévus dans le domaine de la traduction de sites Web et un vecteur leader dans le secteur, qui vous permettra de les contrôler sans sacrifier la qualité, l'efficacité et la vitesse dans votre projet.

Coûts pour votre marque

Contrairement à ce que l'on pense, lancer un site traduit suffit rarement à satisfaire les nouveaux clients sur les marchés mondiaux. Vous devez l'alimenter en permanence.

Des études ont démontré que les clients internationaux sont très attentifs à la précision, l'exhaustivité, la sensibilité culturelle et la pertinence des traductions. Les prospects, partenaires et employés qui vivent une expérience négative se dirigeront en un instant vers vos concurrents.

Les traductions de contenus anciennes, partielles ou médiocres ont également un impact sur votre entreprise et votre marque, à un moment particulièrement important dans votre stratégie de croissance. En plus de cela, les clients mécontents peuvent utiliser les réseaux sociaux pour publier des commentaires et des avis négatifs à propos de votre site. Ces publications peuvent rester longtemps sur le Web.

C'est pourquoi il est essentiel de soigner la première impression lors du lancement de votre site et de préserver sa qualité à chaque instant.

Coûts de main-d'œuvre

Les prestataires de traduction traditionnels n'évoluent pas en vase clos. Ces entreprises utilisent des approches traditionnelles pour la traduction, ce qui signifie qu'elles collaborent fréquemment avec vos équipes pour garantir la qualité, la ponctualité et la cohérence de la traduction.

Cela signifie que certains de vos employés devront prendre en charge cette relation et assurer la coordination de tous les contenus traduits par votre prestataire. Si vous ne disposez pas en interne de l'effectif pour cela, vous devrez certainement recruter de nouveaux employés pour faire face.

A partir de là, les coûts de main-d'œuvre continuent d'augmenter. Ces traducteurs traditionnels requièrent une formation dans votre domaine, vos produits et services. Ils doivent apprendre à connaître votre message institutionnel, votre marque et votre style, notamment au début du projet de traduction Web. Et lorsque vous développez un nouveau message ou lancez de nouveaux produits, les linguistes doivent bénéficier de rafraîchissements.

Votre équipe marketing devra probablement réaliser ces formations, avec des supports comme des guides stylistiques et des glossaires, à fournir aux traducteurs.

Vos employés auront peut-être aussi à superviser la qualité et la précision des contenus traduits. Ils doivent maîtriser couramment la langue locale pour pointer les erreurs, pas seulement au niveau de la grammaire et de la ponctuation, mais aussi au niveau des éléments peu sensibles ou simplement faux en termes culturels.

Ainsi, vos spécialistes marketing locaux seront probablement sollicités pour corriger le contenu eux-mêmes ou pour superviser des correcteurs tiers. Ces tâches les éloignent de leurs fonctions premières, ce qui en soi crée des coûts et des risques pour votre marque.

Autre élément gourmand en temps : les échanges constants entre le service de traduction et votre équipe de Web design, afin de s'assurer que le contenu traduit s'adapte aux modèles de vos pages Web. Pour un même message, les différentes langues étant plus ou moins longues, la mise en page des traductions devient un défi constant et un investissement en termes de temps.

Pour en savoir plus

Ces éléments ne sont que des exemples des coûts associés à la localisation des sites Web.

Pour en savoir davantage sur les coûts imprévus des projets de traduction, et comment les contourner intelligemment, lisez la deuxième partie de notre série « Les coûts imprévus de la traduction des sites Web », à paraître prochainement.

Avatar de Craig Witt
Craig Witt

09 juillet 2018

LECTURE 3 MIN