Tim Y.

14 avril 2011

Pour accéder aux marchés mondiaux, les sites Web doivent être traduits en 16 langues


Tim Y.

14 avril 2011

Combien de langues votre site Web a-t-il besoin de « parler » pour toucher un public mondial ? Selon un récent rapport publié par l'organisme Common Sense Advisory, votre site Web doit « parler » plus de 16 langues pour que votre marque puisse véritablement avoir une portée mondiale sur le marché en ligne.

Le rapport, intitulé « The Top Scoring Global Websites », s'est penché sur une longue liste de sites Web de marques mondiales et les a évalués en s'appuyant sur de nombreux critères d'accessibilité, notamment leurs caractéristiques multilingues. Parmi les sites ayant obtenu les meilleurs scores figurent Google, Facebook, YouTube, Wikipédia, Samsung et Blackberry.

Le nombre de langues nécessaires pour atteindre une portée mondiale peut sembler surprenant. Common Sense Advisory a calculé que les sites disponibles en 11 langues touchent seulement 80 % du globe, tandis que les sites unilingues n'attirent généralement pas plus de 25 % des internautes mondiaux.

Cette étude montre clairement que lorsqu'une entreprise veut toucher un public mondial en réalisant des ventes de produits et services à l'échelle planétaire, sa stratégie doit s'appuyer sur la traduction et l'adaptation de son site Web à bien plus qu'un petit nombre de marchés.

Consulter l'article intégral sur les entreprises réactives

Cet article vous a plu ?

Inscrivez-vous pour les recevoir dans votre boîte de réception
Articles recommandés
 

La plateforme de mondialisation professionnelle n°1 au monde

Nous contacter