Technologie de traduction

Module d'extension et API : sont-ils suffisants ?

Voici pourquoi la traduction automatique de Google peut avoir un impact quasiment invisible sur votre site Web multilingue.

Avatar de Craig Witt
Craig Witt

20 juin 2018

LECTURE DE 3 MINUTES

Google Translate est un outil puissant et pour une bonne raison.

Il est gratuit et accessible pour de nombreuses entreprises. Et il est accessible sur un navigateur en quelques clics. Cela semble être une méthode simple et pratique pour traduire votre contenu en ligne pour vos clients internationaux.

Google Translate propose deux options pour les entreprises souhaitant traduire leurs sites : un module d'extension et une API.

Mais avant d'utiliser ces outils pour un élément aussi important que votre présence en ligne multilingue, il est préférable de prendre en compte les défauts potentiels majeurs de ces solutions de traduction.

Le module d'extension Google Translate

Google Translate affirme que son module d'extension est un outil simple pour présenter votre site aux visiteurs internationaux, dans d'autres langues. Ils affirment qu'il vous suffit d'intégrer le module d'extension dans l'infrastructure de votre site Web (ou ajouter des extraits de code) et voilà : votre site est instantanément traduit.

Mais ce n'est pas aussi simple. Même en dehors des traductions peu précises de Google Translate, un inconvénient majeur propre à toutes les solutions de traduction automatique, c'est qu'elles ne vous donnent pas vraiment un site Web traduit.

Comme le contenu est « dépouillé » par le module d'extension et n'est pas réellement remplacé et hébergé sur un site ou un serveur dédié, il n'existe aucun moyen de vraiment suivre la performance de ce contenu. Oubliez donc vos robustes outils d'analyse marketing pour connaître le niveau de conversion de votre site Web localisé. Vous n'aurez pas non plus la visibilité pour constater l'effet de votre contenu sur vos audiences internationales. Les solutions de module d'extension comme celle-là ne montrent pas la performance des pages ou contenus traduits, où qu'ils soient.

Et comme il n'existe pas de siège permanent sur votre site pour le contenu traduit, les moteurs de recherche ne peuvent pas le parcourir ni l'identifier et donc ne peuvent pas le référencer sur les moteurs de recherche locaux ou régionaux. (Cela concerne aussi les moteurs de premier plan comme Google). Vous consacrez déjà beaucoup de temps et d'efforts au SEO, mais en utilisant Google Translate, il ne sera pas transféré sur vos sites multilingues.

Si vous essayez de démontrer l'impact financier de l'investissement consacré à la traduction de votre site, les module d'extensions de traduction laissent beaucoup à désirer.

L'API Google Translate

Google offre aussi une API de traduction que les équipes technologiques peuvent intégrer sur leurs sites Web pour fournir une traduction de contenu.

C'est une fonction pratique, en considérant que vous avez les ressources technologiques pour intégrer cette solution en amont. Mais même là, elle n'est pas infaillible.

Voici pourquoi : une partie de la valeur de la traduction de sites Web passe par la communication de la voix, de la personnalité et de la proposition de valeur de la marque auprès de nouvelles audiences dans le monde. Mais si vous comptez seulement sur la traduction automatique pour réaliser cela, une grande partie des nuances sera négligée.

Les traductions API ne peuvent pas s'adapter aux particularités culturelles, ni appliquer les variations linguistiques, idiomatiques ou lexicales qui peuvent être spécifiques à un marché. Les traductions obtenues peuvent être monotones, répétitives et maladroites, voire carrément inexactes. Ceci envoie un message aux utilisateurs internationaux indiquant que leur temps et leur attention vous importent peu.

Les experts marketing spécialisés dans les contenus connaissent l'importance d'évaluer les subtiles différences de langage et de phrasé, capables de générer engagement ou conversions. Les solutions de traduction API ne permettent pas la personnalisation et les tests de variance et ne donnent pas aux équipes la possibilité de peaufiner et d'ajuster le contenu destiné à atteindre le client.

Les solutions rigides produisent un contenu rigide. Et c'est exactement ce que vous ne voulez pas lorsque vous essayez de modeler une version authentique de votre marque destinée à produire un effet sur votre clientèle internationale et un site Web multilingue qui générera un retour sur investissement.

Il existe des alternatives

La bonne nouvelle, c'est qu'il existe des moyens plus productifs d'aborder la traduction de sites Web et de suivre ses résultats positifs.

Recherchez des partenaires capables d'associer le meilleur des technologies de traduction automatique et de l'expertise humaine, capables non seulement de garantir la qualité de traduction, mais d'apporter également un support constant et une stratégie pour votre présence numérique à l'international. Ces solutions doivent aussi préserver l'aspect budgétaire et la complexité technique dans des limites raisonnables.

Les meilleures partenaires de traduction de sites Web peuvent aussi élaborer des sites multilingues entièrement indexables et optimisés pour la recherche et intégrés simplement dans des solutions analytiques afin d'évaluer le site et la performances des contenus.

Investir dans un site Web multilingue n'est pas une mince affaire. Il et utile de trouver la bonne solution et le partenaire adéquat pour relever le défi de manière holistique et produire des résultats fiables à long terme pour vos activités internationales.

En savoir plus

Voici de l’information connexe qui pourrait vous intéresser